L’éveil des peuples

‪Bavière : revers des conservateurs, déroute de la gauche, succès des populistes.‬
‪Les peuples se lèvent partout en Europe pour refuser le déclassement économique, le mépris technocratique et l’évidement culturel de notre continent.

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/allemagne/elections-en-baviere-revers-historique-des-allies-de-merkel-l-extreme-droite-entre-au-parlement-regional-selon-les-premieres-estimations_2985703.html#xtor=CS2-765-%5Btwitter%5D-

Des soutiens du CSU, le parti allié conservateur d\'Angela Merkel, regardent les résultats des élections en Bavière, le 14 octobre 2018.

Publicités

Apprentissage de la langue arabe.

On ne sait plus où donner de la tête. Pour tout sujet, pour toute actualité, le gouvernement ne cesse de faire des annonces aussitôt contredites. À tel point qu’on a aujourd’hui du mal à comprendre ce que Macron et ses sbires ont derrière la tête.

Ce sentiment, est très largement partagé par les français qui sont chaque jour de plus en plus indignés, outrés par les propos tantôt injurieux, tantôt méprisant qui sont tenus envers chacun de ceux qui n’appartiennent pas à la classe élitiste.

Et c’est dans ce contexte que la proposition visant à mettre en place l’apprentissage de la langue arabe dans nos écoles, vendue comme une solution permettant de lutter contre le terrorisme islamique doit poser question.

À l’heure où l’on annonce une fois de plus, la suppression de 1 800 postes dans l’éducation nationale. Alors que la France compte aujourd’hui encore 7 % d’illettrés, que la maîtrise de la langue française par nos élèves et nos étudiants, notamment issus des quartiers défavorisés laisse à désirer, on se demande par quel moyen et surtout, au détriment de quel enseignement, l’apprentissage d’une nouvelle langue dans nos écoles sera une chance pour nos enfants.

Indépendamment d’un manque flagrant d’investissement des gouvernements successifs dans la mise en œuvre d’une politique ambitieuse permettant de prendre à bras le corps le problème de l’apprentissage du français, il semble important de rappeler que la maîtrise de l’anglais également pose question.

Force est de constater qu’aujourd’hui, plutôt que de considérer l’importance capitale que représente l’assimilation de ces savoirs fondamentaux, le gouvernement préfère aujourd’hui faire une annonce qui répond à des intérêts communautaires, dont le seul argument consiste à une prétendue lutte contre le radicalisme religieux plutôt que d’assoir et de réaffirmer les fondements de l’éducation nationale :

Instruire les codes, les valeurs, les fondements historiques de notre société et transmettre les clés permettant à chacun de s’intégrer pleinement dans la vie civile et professionnelle.

Rappelons également qu’au nom du principe d’égalité, si nous devons concéder l’apprentissage d’une langue par intérêt communautaire, nous devons alors être prêt à concéder la même chose aux quelques 7 000 autres communautés reconnues à travers le monde. N’est t’il donc pas plus simple de réaffirmer que le but de l’éducation nationale n’est pas de se substituer à la transmission de la culture et des valeurs parentales mais au contraire de venir la compléter pour favoriser la cohésion sociale ?

En définitive, nous devons considérer que l’apprentissage de l’arabe, ou de toute autre langue que le français ou l’anglais doit être réservé à un apprentissage restreint au cercle privé et familial.

Le lien sanglant entre l’immigration massive et l’insécurité est encore démontré !

Une trentaine de migrants albanais poignardent un père de famille devant des lycéens à Montpellier. Le lien sanglant entre l’immigration massive et l’insécurité est encore démontré ! Une réaction de Monsieur Collomb ou de Madame Delga et des belles âmes aux yeux grands fermés ?

 

https://actu17.fr/montpellier-une-trentaine-de-migrants-albanais-attaquent-violemment-des-lyceens-un-parent-deleve-poignarde/

Nicolas Hulot

Ils sont tous derrière le Président à défendre le bilan de Nicolas Hulot. Très bien. On retiendra surtout que le nucléaire a encore un bel avenir. Que la voiture électrique qui est un scandale écologique en devenir remplacera les véhicules à moteur thermiques.

On retiendra que l’agriculture actuelle n’est pas prête de changer. Que toutes ces friches industrielles ne sont pas dépolluées. Que les loups sont plus qu’auparavant chassés de leur territoire ou tués.

Nicolas Hulot n’est certainement pas le fautif de l’ensemble de ces faits. Mais considérant qu’il a passé la majeure partie de sa vie à dénoncer le système ultra libéral et la société de surconsommation globalisée, en ayant accepté le poste, il a décidé de trahir ses valeurs et ses idéaux.

Les élus FN bâillonnés !

Les élus FN bâillonnés !

Le Maire à brutalement ramené notre Tribune libre de 12 à 5 lignes, tout en conservant sa demi-page, arguant de la création d’un nouveau groupe d’opposition pourtant constitué de dissidents de sa Majorité ! « Proximité et bienveillance » promettait-t’il lors de son élection. Foutaises !

Communiqué de presse Sébastien USTASE

Communiqué de presse de Sébastien Ustase, conseiller municipal
de Franconville, responsable de la 4 ème circonscription du Val D’Oise.

 

Le lundi 16 octobre 2017, un évènement sanglant à projeté la ville de
Franconville sur le devant de la scène. En effet une violente rixe ayant eu lieu
sur le quai de la gare de Franconville à fait une victime sauvagement poignardée
qui vois maintenant son pronostic vital engagé.

Malgré un fort travail de nos forces de l’ordre sur l’ensemble de la
circonscription, Le constat est alarmant et la recrudescence des agressions, vols,
cambriolages et autres incivilités et suscite l’inquiétude de la population en
général. Depuis des décennies, les gouvernements successifs ont, par leur
laxisme avéré et leur politique d’excuse systématique, consécutive à leur
ambition électoraliste, permis la progression constante des actes délictueux et
criminels.
Aujourd’hui je demande aux différents maires de notre circonscription de
tout en œuvre afin d’assurer correctement la sécurité de nos compatriotes et je
tiens à réitérer mon soutien à tous ces fonctionnaires qui effectuent un travail
extrêmement difficile au péril de leur vie malgré des conditions de travail plus
que pitoyable.